|  

Publié le 10 décembre 2021

Facturer les clients refusant Linky ? La présidente d’Enedis s’explique dans Ouest-France

Énergies renouvelables, autoconsommation, compteurs communicants Linky, voitures électriques… Dans un entretien à Ouest-France, Marianne Laigneau, présidente d’Enedis, revient sur les enjeux du gestionnaire du réseau de distribution d’électricité en France.

Ce vendredi 10 décembre 2021, elle sera de passage à Rennes. Marianne Laigneau est la présidente du directoire d’Enedis, anciennement ERDF. Cette filiale d’EDF est chargée de la gestion et de l’aménagement de la quasi-totalité du réseau de distribution d’électricité en France. Sa présidente a accordé un entretien à Ouest-France.

Il y a six ans, vous lanciez le compteur Linky. Où en êtes-vous ?

Nous avons posé 34 millions de compteurs communicants : 90 % des foyers français seront équipés à fin 2021 ! Linky est déployé à 92 % en Bretagne, 90 % en Normandie et 88 % en Pays de la Loire. Cette technologie permet de mieux piloter sa consommation d’électricité en la suivant en temps réel et de profiter d’offres sur mesure d’une vingtaine de fournisseurs. Selon l’Ademe, recourir à Linky et à des éco-gestes permet de réduire sa consommation d’électricité jusqu’à 10 %. Le réseau de distribution que nous opérons est ainsi considéré comme le plus « smart » au monde, selon le classement du Singapore Power Group.

Print Friendly, PDF & Email