|  

Publié le 12 juillet 2021

Innovation d’Enedis en Alsace Franche-Comté, Muttersholtz, vitrine de la transition écologique

Un village alsacien de 2.000 habitants élu “Capitale française de la biodiversité” ? C’était une première en 2017. Depuis, Muttersholtz a aussi été sélectionnée par le ministère de l’Ecologie pour faire partie des pionniers du label « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte”. Il faut dire qu’ici, l’écologie ne date pas d’hier.

« C’est dans notre commune que s’est installé la première Maison de la Nature en France, il y a près de 50 ans », rappelle Patrick Barbier, maire depuis douze ans de Muttersholtz. “Deux générations d’enfants ont déjà bénéficié d’une éducation à l’environnement à haute dose.” Alors que tous les bâtiments communaux, rénovés avec des matériaux bio-sourcés et des techniques innovantes, sont désormais en énergie positive, la phase de transition énergétique s’accélère : “On s’est fixé un objectif : produire autant d’énergie qu’on en consomme, voire plus”, résume-t-il. “Chez nos voisins allemands, c’est le cas de la plupart des communes, et cela nous inspire beaucoup”. Pour cela, Muttersholtz multiplie les efforts, du côté consommation comme du côté production, investissant dans les sources d’énergie verte : énergie bois, photo- voltaïque, éoliennes, et même, hydraulique. Le résultat est impressionnant : 30 % d’économie cette année !

Consommer seulement la quantité produite

Le compteur Linky joue un rôle essentiel dans cette optimisation. “Il permet de contrôler précisément, et en temps réel, la production et la consommation. Et d’ajuster les comportements en permanence pour consommer seulement la quantité produite et rester à l’équilibre” explique Philippe Geoffroy, interlocuteur des collectivités pour le Bas-Rhin. “Mais c’est aussi un outil pédagogique. Il sensibilise les administrés, leur prouve l’intérêt des projets et la réalité des économies faites par la commune. Consciente de ces atouts, la ville avait d’ailleurs demandé ce compteur communicant bien en amont du déploiement national. C’est une ville qui a toujours été en avance, et qui sert d’exemple aux autres.” souligne Philippe Geoffroy. Enedis l’accompagne dans cette transition. Son maire s’en réjouit : “Enedis est un partenaire sérieux, indispensable, pro-actif et très présent. Cela nous a beaucoup aidés à économiser sur l’éclairage public qui est entièrement équipé de capteurs pour mesurer notre consommation de manière continue.
Désormais, nous allons nous engager dans un projet d’extinction nocturne.” Pendant le confinement, le dispositif a pu être affiné en interrogeant les citoyens sur leur ressenti, leurs besoins en éclairage la nuit, etc. “Tout cela a été possible uniquement parce que nous sommes quasi entièrement équipés de compteurs Linky et que toutes nos armoires électriques sont dotées de capteurs, reconnaît Patrick Barbier. Nous pouvons affiner au maximum nos données de consommation et consolider toutes ces informations pour les communiquer à l’ensemble de nos concitoyens – y compris les enfants de l’école. Linky, c’est un outil de souplesse et d’intelligence énergétique”.

Print Friendly, PDF & Email