|  

Publié le 28 septembre 2021

L’Open Data au service du contrat de relance

Grace aux données de l’Open Data d’Enedis, une cartographie de la thermosensibilité des villes peut désormais être établie. Un moyen de mieux accompagner les politiques de rénovation énergétique des collectivités dans le cadre du CRTE.

Le contrat de relance et de transition écologique (CRTE) proposé par le Gouvernement aux collectivités territoriales a fait de la transition écologique l’un de ses trois volets prioritaires. À travers le programme national Action Cœur de Ville (ACV), les villes moyennes doivent en être les premières bénéficiaires. Ce soutien concernera principalement les innovations en matière de rénovation du bâti, de lutte contre les passoires thermiques, de développement des mobilités propres et de l’intermodalité, d’intégration des énergies renouvelables et de gestion de l’éclairage public.

Des données libres d’accès

Enedis est en première ligne pour accompagner la réussite de ces projets, notamment ceux liés à l’efficacité énergétique des bâtiments. C’est justement à partir des données anonymisées disponibles librement et gratuitement sur l’Open Data d’Enedis que le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité, en partenariat avec l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), a pu cartographier la part de thermosensibilité de la consommation électrique à l’échelle d’une ville. 

Révéler une mauvaise isolation thermique

Ces données identifient les quartiers dont la consommation est la plus sensible à la température. La thermosensibilité peut par exemple révéler une mauvaise isolation thermique. Ce type de diagnostic permet d’orienter des programmes de rénovation énergétique ou de suivre l’avancée de la rénovation des bâtiments déjà engagée dans les villes du programme ACV. Lancée en 2020, cette carte est régulièrement mise à jour.

Renouvellement du contrat de concession électrique pour 30 ans et signature d’une Convention Transition Ecologique en appui du Contrat de Relance et de Transition Ecologique (CRTE) (2nde de ce type sur le Var).
En présence des 9 maires de la Communauté de Communes du Pays de Fayence et de René Ugo, le Président.

Ce renouvellement de contrat permet :
– D’accompagner les ambitions de transition écologique ;
– Faciliter l’élaboration et le déploiement du futur CRTE.

Photo : copyright Enedis

Print Friendly, PDF & Email