|  

Publié le 27 juillet 2022

Nouveau quinquennat, nouvelle législature : l’énergie électrique au cœur des enjeux de transition écologique

Une nouvelle période de la vie politique française s’ouvre, précédée de six mois de débats intenses au cours desquels les questions énergétiques ont pris une place remarquée.

Selon l’étude « Futurs énergétiques 2050 » de RTE, l’électricité devrait représenter, à cet horizon, 55% de la consommation d’énergie finale en France, contre 25% aujourd’hui. Le réseau de distribution publique d’électricité jouera un rôle essentiel dans la transition énergétique. D’ores et déjà, il collecte la grande majorité de la production solaire et éolienne (87% des énergies renouvelables électriques sont raccordées au réseau de distribution d’électricité).

Le réseau se transforme pour accueillir les modes de chauffages décarbonés, mais aussi les bornes de recharge des véhicules électriques. Le cap du million de points de charge pour véhicules électriques a été franchi cette année et 7 à 8 millions de bornes seront nécessaires en 2035. Le réseau, mais aussi l’entreprise Enedis, se transforment pour faire bénéficier tous les acteurs du partage des données énergétiques, notamment pour permettre un pilotage fin par les flexibilités des consommations et productions ou pour améliorer encore la sécurité aux abords des ouvrages électriques. Le réseau se transforme, enfin, pour rendre concrète l’ambition de Paris 2024 d’organiser les Jeux Olympiques et Paralympiques les plus responsables de l’histoire, grâce à la qualité du réseau public de distribution d’électricité français.

En ce début de législature, ce numéro de « Réseaux d’Avenir, la lettre d’Enedis aux décideurs publics » est destiné à illustrer ces différents aspects, qui font de l’organisation du réseau de distribution d’électricité français, alliant savoir-faire industriel et service public de proximité, un véritable atout pour notre pays ainsi que la volonté d’Enedis de bâtir la « nouvelle France électrique » aux côtés de tous les acteurs concernés.

C’est pour mettre en œuvre au plus près des territoires la transition du service public de la distribution d’électricité qu’Enedis s’attachera au cours des prochains mois à aller à la rencontre des parlementaires et collectivités territoriales à l’initiative de ses directeurs territoriaux et régionaux.

Print Friendly, PDF & Email