|  

Publié le 17 avril 2019

Raccordement des énergies renouvelables : objectifs atteints en 2018

Le bilan technique et financier des Schémas Régionaux de Raccordement aux Réseaux des Energies Renouvelables (S3REnR) a été établi fin mars 2019 par Enedis. Il permet de mesurer très concrètement l’avancement du parc de production électrique français vers plus de renouvelable ainsi que le gouvernement s’en est fixé l’objectif au moyen de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie.

 

2500 MW d’électricité renouvelable raccordée en 2018

Pour la seule année 2018 : 2 494 MW de puissance électrique renouvelable a été raccordée aux réseaux publics d’électricité (l’équivalent de 2 réacteurs nucléaires). Ce chiffre permet à la France d’atteindre à 99% l’objectif pour 2018 fixé dans le décret PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie).

A fin 2018, la France comptait un total de plus de 51 000 MW de puissance électrique issue d’énergie renouvelable, le parc hydraulique représentant la moitié de cette capacité, les installations éoliennes et photovoltaïques en représentant 46%.

 

Evolution de la puissance raccordée en France

Le bilan financier des schémas régionaux de raccordement au 31 décembre 2018 témoigne également de la dynamique des investissements engagés par les gestionnaires de réseau pour répondre aux demandes de raccordement des producteurs. Ainsi pour l’année 2018 et pour permettre d’intégrer les nouveaux projets d’électricité renouvelable, 772 millions d’euros ont été consacrés à la création d’ouvrages électriques nouveaux et 261 millions d’euros ont permis de renforcer des ouvrages existants.

 

Zoom sur les régions

La région Hauts de France a vu sa dynamique de raccordements se poursuivre en 2018, elle totalisait 1 800 MW de projets en développement à fin 2018.

En 2019, si leur dynamique se poursuit, les régions Sud Provence-Alpes Côte d’Azur, Occitanie, Centre-Val de Loire et Hauts-de-France dépasseront le seuil des 66% de leurs capacités réservées dans les schémas régionaux de raccordement et des réflexions sur la révision à la hausse de ces capacités seront engagées.

 

 

Les Schémas Régionaux de Raccordement
aux Réseaux des Énergies Renouvelables

Les Schémas Régionaux de Raccordement aux Réseaux des Énergies Renouvelables (S3REnR) ont été institués par La loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010, dite «loi Grenelle II».
Ils fixent pour chaque région administrative des objectifs quantitatifs et qualitatifs de développement de la production d’énergie renouvelable à un horizon fixé (2020 pour les schémas initiaux).
Ils doivent être élaborés par RTE en accord avec les gestionnaires des réseaux publics de distribution d’électricité (GRD) concernés (Enedis et les Entreprises Locales de Distribution) et doivent comporter les éléments suivants :

  • les travaux de développement (détaillés par ouvrages électriques) nécessaires à l’atteinte des objectifs régionaux de développement des énergies renouvelables, en distinguant la création de nouveaux ouvrages et le renforcement des ouvrages existants,
  • la capacité d’accueil globale d’énergies renouvelables du schéma, ainsi que la capacité réservée par poste-source,
  • le coût prévisionnel des ouvrages à créer (détaillé par ouvrage),
  • le calendrier prévisionnel des études à réaliser et des procédures à suivre pour la réalisation des travaux.

NB : Un projet d’ordonnance prévu par la loi ESSOC vise à simplifier et à accélérer les processus de validation et de révision des S3REnR. Ce projet est actuellement soumis à diverses consultations obligatoires (CRE, Conseil Supérieur de l’Energie, etc.) et devrait être adopté prochainement.

Lire la délibération de la CRE du 31 janvier 2019

Print Friendly, PDF & Email